Version malvoyantDiminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractèresImprimerplan du siteContact
Site Paysages CCVK
Lecture linéaire
 

L’énergie la moins chère et la moins polluante, c’est celle qu’on ne produit pas. Il est donc aussi important d’économiser l’énergie que d’en produire à partir de sources renouvelables. Il faut noter qu’en matière d’économie d’énergie, les comportements des usagers sont aussi voire plus importants que les performances techniques des bâtiments, des machines ou des véhicules.

Economisons, privilégions les énergies renouvelables et locales

L’énergie verte présente des caractéristiques qui la distinguent des autres énergies.
• Elle est renouvelable : ce n’est pas parce qu’on l’utilise qu’on en prive nos enfants
• Elle ne contribue pas au réchauffement climatique car faiblement émettrice de gaz à effet de serre et sans gestion de risques et de déchets transgénérationnels
• Elle est locale : véritable ressource naturelle d’un territoire, son exploitation n’en prive pas nos voisins et n’implique pas de transports coûteux et polluants

Par exemple le Gerplan prévoit de développer la filière bois énergie en mettant notamment en valeur le 65% du territoire de la vallée couverts par la forêt.
D’autres actions peuvent également être entreprises :
• Encourager les économies d’énergie
• Connaitre et valoriser nos ressources en énergie locale
• Participer à la mise en œuvre d’un Plan Climat Territorial pour diviser par 4 l’émission de gaz à effet de serre (DES) d’ici 2025.

 

Développer la filière bois-énergie : une plateforme intercommunale de production de copeaux bois-énergie

Il s’agit de répondre aux besoins de ces chaudières bois spécifiques fonctionnant non pas avec des buches, mais avec du bois déchiqueté ou en copeaux : ce sont les plaquettes.
Les avantages de ce système sont variés : alimentation automatique de la chaudière (sans manutention), séchage rapide du bois qui apporte alors proportionnellement plus de chaleur, possibilité d’utiliser du bois d’origine très variée (branchages, troncs, etc), meilleur rendement de combustion, etc.
Vous ignorez peut être que ces chaudières sont de plus en plus souvent installées par les communes de la vallée (déjà 7 chaudières collectives en 2008), voire par des particuliers. Certaines de ces chaudières desservent même tout un réseau de bâtiments, comme dans le quartier de la salle des sports de Kaysersberg.
Tout naturellement une réflexion à l’échelle de la vallée a été menée sur l’approvisionnement en combustible plaquettes qui se trouve être une ressource naturelle chez nous.
Techniquement, la plateforme assurera les fonctions de broyage, séchage (pour augmenter le pouvoir calorifique des plaquettes) et de tri pour orienter vers chaque chaudière des plaquettes de calibre approprié à une fréquence adaptée.

 


 
Pour en savoir plus, consulter la fiche action Gerplan :
30. Développer la filière bois-énergie