Version malvoyantDiminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractèresImprimerplan du siteContact
Site Paysages CCVK
Lecture linéaire
Le cirque glaciaire du Lac Blanc
cliquez pour agrandir l'image Le cirque glaciaire du Lac Blanc
Les moraines glaciaires
cliquez pour agrandir l'image Les moraines glaciaires

Un dénivelé d’un kilomètre

La communauté de communes présente un relief très contrasté : 1 km de dénivelé sépare la crête vosgienne de la plaine.

Deux vallées permettent d’entrer dans la montagne : La vallée de Kaysersberg marque l’entré principale et débouche plus haut sur de larges espaces. La vallée du Walbach, sorte d’entrée des artistes, plus étroite, permet depuis Ammerschwihr d’accéder directement à Labaroche ou à Trois-épis, pélerinage marial renommé.

Ce relief est né d’une très longue histoire géologique.

Une histoire géologique compliquée

Il y - 40 millions d’années, les Vosges et la Forêt Noire, qui ne formaient alors qu’un grand massif unique, sont séparées par l’effondrement progressif du fossé Rhénan. Ce fossé correspond à ce qu’on appelle aujourd’hui la plaine d’Alsace.
Durant plusieurs millions d’années le fossé Rhénan va accueillir successivement d’immenses lacs qui déposeront différentes couches de sédiments calcaires. Tandis que l’effondrement s’accentue par phase, il y a -30 millions d’années, le fossé Rhénan s’ouvre sur la mer du Nord qui vient déposer d’autres strates sédimentaires.
Cette succession de phase de sédimentation et de phases d’effondrement forme le socle que nous connaissons aujourd’hui : sur le champ de fractures, les phases d’effondrement ont fait revenir en surface les couches géologiques inférieures.
Les coteaux du piémont des Vosges sont issus de ce phénomène : il s’agit de couches sédimentaires calcaires ou non mises à jour par l’effondrement de la plaine. C’est ce domaine, formé il y des millions d’années qui est aujourd’hui support à la culture de la vigne et fait le potentiel du vignoble.
Avec le relèvement du fossé qui déclenche le retrait de la mer, un régime fluvial se met en place : le Rhin. Celui-ci provoque d’importants dépôts d’alluvions dans la plaine.
 

Une vallée glaciaire

Les dernières périodes de glaciation ont participé à la formation des vallées vosgiennes comme celle de Kaysersberg. Les glaciers ont formé les cirques glaciaires des lacs noirs et blancs ou encore de l'étang du devin. En avançant, ils ont raboté les parois, formé les larges vallées à fond plat et ont déposé de gros rochers caractéristiques, les moraines.


Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le télécharger

cliquez pour agrandir l'image